De retour sur la toile

Me voila de retour sur la toile après quelques souci personnel desolé a tout mes lecteurs de cette longue attente. Je vais essayer de commenter comme d’habitude l’actualité politique des ces trois derniers mois comme d’habitude en essayant de ne rien oublier.


Archives pour la catégorie Non classé

Sarko succeptible??

affichesarkozy.jpghttp://www.dailymotion.com/video/2C5SVLwQimqrqmCSYIncroyable le président de la république veut le pouvoir mais pas les contraintes se petit bonhomme succeptible n’accepte pas les caricatures surtout quand cela vient de jeune gaucho syndiqué a l’unef le plus grands syndicats de gauche étudiant.

Voici l’affiche en question, tout ça pour un doigt.

Les Profits du gouvernement avec notre sante

mediumbertrandincapablecopie.jpgmediumillcaricassurancemaladie2.jpg« Qui veut tuer son chien l’accuse d’avoir la rage » 

            Le déficit global du régime général de la sécurité sociale devrait avoisiner 12 milliard d’euros en 2007. Ce déficit sert de prétexte au gouvernement pour culpabiliser les assurés sociaux (faire passer l’idée que les malades sont des horribles gaspilleurs…) et décider de ponctions supplémentaires.  Quelques chiffres :      

            Les dettes envers la sécurité sociale : plus de 20 milliards d’euros (taxes diverses non reversées, exonérations non compensées, retards de paiements, …) dues pour l’essentiel par l’Etat. 

            Les allègements fiscaux du fameux « paquet fiscal », en direction des plus fortunés : 15 milliards d’euros 

            Les allègements de charges pour les entreprise (sur les bas salaires) : 26 milliards d’euros 

            Bénéfices des sociétés du CAC40 en 2006 : 100 milliards d’euros 

            Les moyens de financer la sécu et d’avoir une politique de santé ambitieuse existent ! Le gouvernement asphyxie  la sécu en la privant de ses recettes pour justifier sa politique. Son but : faire faire des profits avec notre santé, que chacun se fasse à l’idée qu’il devra se payer sa santé, en ayant recours aux assurances privées (pour ceux qui en ont les moyens)… et livrer ainsi la protection sociale aux compagnies d’assurance privées. 

La Franchise medicale et une inégalité de plus

151franchise.jpgLa france regresse de plus en plus vers un système

historique.

à la fin de la 2nde guerre mondiale, le gouvernement issu de la résistance choisi d’instaurer une notion nouvelle: la Sécurité Sociale pour assurer la meilleure qualité de vie possible. C’est le propre d’une civilisation progressiste, évoluée et riche. Elle comprend entre autres l’assurance maladie. La maladie est un risque qui n’est pas le même pour tous et qui coûte cher, et de plus en plus cher grâce aux progès de la médecine. Tout soin médical doit donc être pris en charge par la société, chacun doit financer en fonction de ses ressources et non de ses besoins médicaux.

- la santé n’est pas un marché.

Le service de santé est un service public. C’est un pillier essentiel de notre République. Il doit être financé de manière solidaire . En 1991, face aux déficits de l’assurance maladie, le gouvernement (socialiste, à préciser selon le public!) crée la CSG (contribution sociale généralisée) appliquée et proportionnelle à tout revenu (travail, capital). Elle apporte un bol d’air incontestable à l’assurance maladie, sans remettre en cause l’égalité dans l’accès aux soins, ni le financement solidaire. Liberté, Egalité, Fraternité… Les récents gouvernements ont baissé la CSG sur les revenus du capital… Les caisses de l’Etat n’ont plus assez d’argent, on demande maintenant aux malades de payer. Rendons la CSG confiquée à l’assurance maladie! C’est une question d’idéologie qui se cache derrière les franchises.

- la solidarité, remise en cause.

« Marre de payer pour les autres », voilà l’idéologie de droite qui ronge de plus les esprits des français. Heuresement que chacun ne paye pas ses propres soins! Il faudrait être richissime pour se soigner. Comment prévoir dans un budget de telles sommes? pour info: un passage aux urgences=120 euros en moyenne; une journée d’hospitalisation=1000 euros en moyenne et peut aller jusqu’à plus de 2000 euros!!! c’est de l’hôtel de luxe!

Pour la simple bronchite, angine…? on vous le balancera dans la figure, faut savoir répondre.

1) dans un pays développé, on a droit au confort sanitaire qui altère aussi notre performance au travail (réussite scolaire et compétitivité remises en cause)

2) faire payer le patient c’est l’encourager à renoncer à une consultation ou du moins retarder le rendez-vous. C’est sanitairement et économiquement irresponsable. Une maladie se traite plus vite est à moindre coût plus elle prise en charge tôt. De plus, des symptômes bénins peuvent cacher de graves maladie (un cancer des poumons peut se développer sans douleur, avec peu de signes et un pronostique très sombre si on laisse traîner…).

- la responsabilisation.

Argument facile de la droite. Un patient responsable est un patient qui consulte au bon moment, cf au-dessus. Qui est responsable des prescriptions abusives? Ce sont les patients qui rédigent leur ordonnaces, maintenant? Les bénéfices des laboratoires pharmaceutiques reversés aux actionnaires (dont la CSG a été diminuée sur leurs dividendes!!) dépendent en grande partie de l’assurance maladie. preuve: les médicaments déremboursés ont vu leurs ventes s’écrouler et depuis les campagnes en faveurs de la prescription de génériques, certains génériques ont vu leur prix grimper!!! comme par hasard… mais remarquez que l’on ne demande aucun effort aux labos – l’Etat devrait surveiller les prix des médicaments-, très peu en fait aux médecins (engagements de la part des médecins assez peu suivis et sans aucune sanction…), mais toujours aux malades! déjà fragilisés: arrêt de travail (pas d’heure sup possible!), parfois perte d’emploi, et toujours des frais supplémentaires (de plus en plus d’actes et de médicaments sont moins remboursés voire plus du tout , le forfait(=franchise) hospitalier à 18 euros par jour, les forfaits à un euro par consultation et acte médicaux censé responsabiliser mais visiblement la méthode n’est pas la bonne (passer une radio=1 consult + 1 acte!!! donc 2 euros!), dépassements d’honnoraires non reboursé de plus en plus fréquents…). La responsabilisation c’est un faux argument. Et venant d’un président qui dit à l’université du medef qu’un patron pratiquant malversations et fraudes fiscales ne doit pas passer au pénal…

- le plan Alzheimer.

Prétexte pour faire avaler la pillule. On compte sur note coeur! Pourquoi un leucémique, un myopathe, un dépressif devrait payer plus que quelqu’un en bonne santé, pour un plan concernant une maladie qui est susceptible de toucher tout le monde? C’est anti-solidaire et complétement infondé! Nous devons financer ce plan en tant que citoyen et toujours en fonctions de nos ressources (CSG versus franchises…).

DSK a la tête du FMI

Dominique Strauss-Kahn nommé à la tête du FMI

dsk « DSK » patron du FMI. Sans surprise, l’ancien ministre français de l’Economie Dominique Strauss-Kahn a été nommé vendredi au poste de directeur général du Fonds monétaire international pour un mandat de cinq ans.

Agé de 58 ans, « DSK » succédera à Rodrigo Rato, démissionnaire, à compter du 1er novembre. L’Espagnol, qui avait annoncé en juin son départ pour raisons personnelles, s’est engagé à travailler avec Dominique Strauss-Kahn pour « garantir un transition en douceur ». Rato sera encore aux commandes pour les réunions annuelles du FMI et de son organisation jumelle la Banque mondiale, du 20 au 23 octobre.

L’ancien ministre socialiste était quasiment assuré d’être élu, en raison du soutien des Etats-Unis, des 27 pays de l’Union européenne, mais aussi de nombreux pays en développement ou émergents, comme le Brésil ou le Chili, qu’ils a convaincus de sa volonté de réforme au cours d’un marathon estival qui l’aura mené tout autour du monde.

Le conseil d’administration, qui compte 24 membres, l’a préféré au Tchèque Josef Tosovfsky, ex-ministre des Finances, appuyé par la Russie, après avoir auditionné les deux candidats au cours d’un « grand oral » la semaine dernière. Dans leur communiqué officiel, les administrateurs disent avoir choisi M. Strauss-Kahn « par consensus ».

Le président français Nicolas Sarkozy n’a pas perdu une minute pour saluer cette nomination, « très bonne nouvelle » et « grande victoire pour la diplomatie française ». Se disant « persuadé qu’il sera un excellent responsable du FMI », il a défendu au passage sa stratégie d’ouverture: « proposer au nom de la France des femmes et des hommes, sans tenir compte de leur passé politique, en tenant compte de leurs qualités ».

Le FMI compte 185 pays membres. Et la tâche du nouveau directeur général s’annonce difficile, tant la légitimité actuelle de cette institution en pleine crise suscite des interrogations.

Les pays membres du FMI n’empruntent plus aussi fréquemment qu’avant, ce qui entraîne un recul des fonds pour les opérations de l’institution. Des réductions de personnels sont imminentes. Sans compter que les pays en développement réclament un rôle plus grand dans la prise de décision.

Réagissant à sa nomination, « DSK », qui s’était posé au cours de sa campagne comme l’homme de la réforme indispensable, s’est dit « déterminé à engager sans tarder les réformes dont le FMI a besoin pour mettre la stabilité financière au service des peuples en favorisant la croissance et l’emploi ».

Lors de son audition à Washington, « DSK » avait expliqué s’être lancé dans un voyage de « 60.000 miles » (96.500km) pour rendre visite tant aux petits qu’aux grands pays membres du FMI, afin de « les écouter » et d’ »apprendre ». « Je ne veux pas être le candidat du Nord contre le Sud ou des riches contre les pauvres ».

« La tâche sera dure pour nous tous » afin de rétablir « la pertinence et la légitimité de l’organisation », avait-il déclaré lors de ce « grand oral ».

Soutenu par les Etats-Unis et les 27 pays membres de l’UE, l’ex-ministre français a voulu aller au-delà et se sent désormais « fort de la puissante légitimité que (lui) donne le très large soutien dont (il a) bénéficié, notamment dans les pays émergents et les pays à bas revenus ».

Dominique Strauss-Kahn en campagne avait jugé ironique que les deux candidats en lice soient européens… C’est la tradition, qui date de la naissance du FMI et de la Banque mondiale après la Seconde guerre mondiale: la règle non-écrite veut en effet qu’un Européen dirige le FMI et un Américain la Banque mondiale.

Au début de l’année, l’UE a soutenu le choix de l’administration Bush, qui s’est porté sur Robert Zoellick pour diriger la Banque mondiale. Comme « DSK », nombre de pays-membres ou organisations jugent cette répartition géographique dépassée et appellent à ce que soient désignés les candidats les plus qualifiés. A leurs yeux, 2012 -date à laquelle les directeurs généraux des deux institutions jumelles quitteront leur poste- sera le bon moment.

Jeudi, le ministre brésilien des Finances Guido Mantega avait par exemple annonçé que son pays et huit autres de la région (Colombie, Equateur, Guyane, Haïti, Panama, République dominicaine, Surinam, Trinité-et-Tobago) voteraient « DSK », saluant ses engagements en vue de la réforme du système de sélection des cadres dirigeants du FMI et de l’amélioration de la transparence des activités de l’institution. AP

De retour sur la toile

Me revoila sur le net apres une longue absence pour commenter de nouveau l’actualité politique de ces derniers moi elle est en effet tres charger franchise medicale education nationale avenir du parti socialiste omni-précense de nicolas sarkozy dans les médias et elctions cantonales et municipales. 260995

DSK et FABIUS quitte le BN du parti socialiste

fabius.jpgdsk220320052.jpgIl était grand temps que « les vieux du parti » quitte les instances en effet pour incarner un vrai renouveau du parti et de la gauche il faut qu’emergent et se révèlent de nouvelle personne pour insufler une nouvelle pensée politique en gardant les valeurs socialistes au coeur du courant. Laurent Fabius dit qu’il restera actif très bien que lui et DSK soit prèsent derrière toute ces nouvelles têtes pour donner confiance et donner leurs expérience au nouveau c’est faire preuve de grandeur que de faire face au réalités a nous maintenant de maintenir leurs courants ou d’en inventer d’autre!

Creation d’un observatoire pour le ministere de l’immigration

Au terme d’une journée de débats, mercredi, à l’Ecole des hautes études en sciences sociales, des chercheurs et historiens se sont fixé deux objectifs: la création d’un observatoire du ministère de l’Immigration – un projet soutenu par la Ligue des droits de l’homme, selon un communique publié vendredi – ainsi que celle d’un « groupe de vigilance de l’enseignement et de la recherche ».

Mercredi, sur l’initiative de réseau Terra (Travaux, études, recherches sur les réfugiés et l’asile), les démissionnaires de la Cité nationale de l’histoire de l’immigration et quelque 200 personnes, surtout des universitaires, se sont réunis dans un amphithéâtre de l’EHESS.

Huit des douze membres du comité d’histoire de la Cité avaient annoncé, le 18 mai, jour de la nomination du nouveau gouvernement, leur démission pour protester contre l’instauration d’un ministère de l’Immigration et de l’identité nationale. Ils avaient lancé une pétition contre l’intitulé du ministère, qui a recueilli jusqu’à présent plus de 12 300 signatures.

Voici une très bonne initiative pour démontrer que cette politique est inhumaine.

DEVEDJAN et la politesse ou comment l’UMP parle des femmes

ecoutez bien le dernier mot de cette vidéo c’est frappant. Et dire qu’ils nous disent qu’ils respectent l’opposition en tout cas Mr DEVEDJAN on sait ce que vous pensez des femmes de l’opposition.http://www.dailymotion.com/video/3RFjGmPyhyvDEgX5F

Une bonne initiative du Ps

Le ps a décidé de créer un contre pouvoir au sein de l’assemblée nationale.

calqué sur le modèle du système anglais il se compose d’une vingtaine de personnes ayant tous un rôle ministérielle. Notre député alain clayes est chargé de l’enseignement supérieur, une qui va permettre au parti socialiste de rentrer dans un système de proposition forte alors que celui ci était rester trop longtemps dans la contestation sans faire de vrai proposition cela va dans le bon sens pour un renouvellement du parti.

(suite…)

1234

Vers la 6eme république ! |
Poletudiant |
Vivre la République du Progrès |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LCR Section Calaisienne
| THE DODIBLOG
| Rassemblement des français